DJ Arafat de son vrai nom HOUON Ange Didier est un chanteur, compositeur et producteur ivoirien né le 26 janvier 1986 à Yopougon. Il est le fils de HOUON Pierre et de Valentine LOGBO « Tina Spencer ou Tina Glamour ».

Il est considéré comme le roi du coupé-décalé et l’un des ambassadeurs de ce genre musical ivoirien. Il s’est notamment fait connaître grâce à son single « hommage à Jonathan » sorti en 2003.

Carrière

Il débute sa carrière musicale en 2003 avec le titre « hommage à Jonathan », une chanson en hommage à son ami Jonathan DJ qui est décédé des suites d’un accident de moto. Cette première chanson lui permet de se faire connaître de la scène musicale ivoirienne. Il collabore notamment avec DJ Mulukuku sur cette chanson et on note la présence de Douk Saga le créateur du coupé-décalé dans le clip de la chanson.

Après le succès de ce premier single, il sort « femme » qui connaît un succès moins éclatant que son premier single. La sortie de ce titre coïncide avec son rapatriement de la France pour cause d’irrégularité mais qu’importe DJ Arafat ne se laisse pas découragé par les difficultés. Il forme plus tard un duo avec son ami Debordo Leekufa et sortent tous deux le titre « kpangor » qui est un succès en Côte d’Ivoire et dans les pays d’Afrique francophone. Les deux amis continuent leur collaboration et le succès est toujours au rendez-vous avec des titres comme « lêbêdê », « Stéphane et Marie Claude Sessegnon ».

En 2009, suite à des disputes de leadership, le duo se casse et chacun poursuit sa carrière musicale de son côté non sans des clashs à répétition entre les deux artistes. Au cours de sa carrière musicale, DJ Arafat aura des disputes avec plusieurs de ses compères chanteurs et des hommes du showbiz (Hamed Chala, Francky Dicaprio, Serge Beynaud, Bebi Philip, Molare, …). Ces clashs à répétition confèrent à l’artiste une image de Bad Boy.

En 2014, l’enfant de Yopougon signe avec Universal Music Group. Avec sa signature dans ce géant mondial de la musique, il atteint un nouveau palier dans sa carrière. Il multiplie notamment les collaborations internationales et les tournées internationales. Son album « Renaissance » sorti fin 2018 est d’ailleurs signé chez Universal Music, On y retrouve des titres comme « hommage à Jonathan (remix) » en featuring avec Maitre Gims et « Ventripotent » en featuring avec Naza. Cependant, ces rivalités à répétition avec ses compères artistes et surtout avec son filleul Ariel Sheney n’arrangent pas son image auprès de certains Fans. En Avril 2019, suite à des différends avec la chaine Trace Fm, il sera interdit de diffusion sur toutes les chaines du Groupe Trace.

Cette interdiction de diffusion sur les chaines du Groupe Trace, n’entame pas le moral de l’artiste. En juin 2019 à l’émission Tempo sur la chaine RTI 1, il fait une prestation en live. Par la suite, Il planifie une série de concert sur l’ensemble du territoire ivoirien dénommé « Tournée du pouvoir ».

Présence sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux Arafat DJ est l’artiste ivoirien le plus influent. Il est le premier artiste ivoirien à avoir eu tous ses comptes sociaux certifiés et celui dont les Fans sont réellement engagés. Quelques chiffres de sa présence sur les réseaux sociaux

Facebook : 2 460 285 abonnés

Twitter : 308 000 followers

Instagram : 1 700 000 abonnés

YouTube : 589 851 abonnés

Vie privée

Côté vie privée, DJ Arafat a eu plusieurs relations avec les filles du showbiz et notamment du milieu du coupé-décalé. Il se targue lui-même d’avoir eu des relations avec les copines de ses compères artistes avec qui il était en rivalité.

En 2018, DJ Arafat semble enfin se ranger côté vie privé en présentant sa fiancée Carmen qui est la mère de sa dernière fille Rafna. DJ Arafat est père de cinq enfants Maël, Lachoina, Ezékiel, Owen et Rafna.

Discographie

Arafat DJ se targue d’avoir entre de 700 et 800 chansons dans son répertoire. Voici la liste non exhaustive des tubes marquants de son répertoire.

  • Hommage à Jonathan ;
  • Femme ;
  • Kpangor ;
  • Lêbêdê ;
  • Djessimidjeka ;
  • Kpankaka ;
  • Agbangnan ;
  • Gbogbolor ;
  • Je gagne temps ;
  • Tapis vélo ;
  • Maplorly ;
  • C’est moi ;
  • Je veux réaliser ;
  • Faut chercher pour toi ;
  • Enfant béni ;
  • Dosabado ;
  • Moto Moto.

Filmographie

Arafat DJ a fait des apparitions dans la série web « Yopougon dans le quartier » diffusé sur YouTube.

Récompenses et Distinctions

Au cours de sa carrière, DJ Arafat a eu de nombreuses récompenses et distinctions.

  • Kora 2012 : Meilleur artiste africain de l’année ;
  • Kora 2012 : Meilleur artiste masculin d’Afrique de l’Ouest ;
  • 2015 : Artiste africain le plus influent attribué par Forbes Afrique et Trace TV ;
  • MTV Africa Music Awards 2015 : Meilleur artiste francophone ;
  • Awards Coupé-Décalé 2016 : Meilleur Artiste coupé-décalé de l’année ;
  • Awards Coupé-Décalé 2016 : Meilleur Artiste masculin de l’année ;
  • Awards Coupé-Décalé 2017 : Meilleur Artiste coupé-décalé de l’année ;
  • Awards Coupé-Décalé 2017 : Prix coup de cœur des auditeurs de RFI ;
  • 2018 : Récompensé au Heroes 225 ;
  • Life Choice Awards 2019 : Palme d’or dans la catégorie musique.

En février 2019, HOUON Ange Didier est décoré Officier de l’ordre du mérite Culturel ivoirien.

Décès

Le 11 août 2019, suite à une virée nocturne avec ses amis, Arafat DJ rentre en moto chez lui à la maison. Sur le chemin du retour alors qu’il roule à très grande vitesse, il percute une voiture. Il est ensuite transféré dans une clinique de Cocody où il décède le lendemain des suites de ses blessures. Selon les médecins, il aurait été transféré la veille dans un état végétatif et n’a pas pu être réanimé.

Double ironie du sort l’un de ses derniers tubes s’intitule « Moto-Moto » et la chanson « hommage à Jonathan » qui l’a fait connaître a été écrite pour son ami DJ Jonathan qui est aussi décédé suite à un accident de moto.

Influence/héritage

DJ Arafat est considéré comme l’artiste le plus influent du coupé-décalé. Il dispose de plus de 2 millions d’abonnés sur Facebook. Il a exporté ce genre musical vers d’autres cieux. Il a collaboré avec de nombreux artistes internationaux dont Maitre Gims, J Martins, Davido, Yemi Alade, Toofan, Naza, ….

Il est aussi connu pour des expressions atypiques que lui seul était à même de comprendre et qui ne laissait pas ses mélomanes indifférents. « Avion dans sac », « ça va allélééééé », « les roukaskas désordonnés », « le djoli garçon », « le monde mondial », « manci ». Ces expressions vont finir par entrer dans le « nouchi » un argot ivoirien et contribuer ainsi à renforcer sa popularité.

Durant sa carrière, DJ Arafat a eu d’innombrable surnom. Il se faisait appeler 3500 Volt d’animation, 5500 Volt d’animation, 8500 Volt d’animation, Yôrôbô l’apache, commandant Zabra, Le Zeus d’Afrique, Sao Tao le dictateur, Beerus Sama, le tueur de taureau, le deux fois koraman, …. C’est sans aucun doute l’artiste ivoirien toute catégorie confondu ayant eu le plus de surnom.

Aimé par certains, détesté par d’autres, DJ Arafat ne laissait personne indifférent. On retiendra de lui qu’il est resté le N°1 du coupé décalé pendant plus de 10 ans. Il meurt avec sa couronne de Roi du coupé décalé.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *